Quel est l'avenir de la mode?
La mode

12 Septembre 2020

Quel est l'avenir de la mode?

Quel est l'avenir de la mode?


C'est un fait. La récente pandémie provoquée par le covid-19 a bouleversé le monde de la mode. Annulation des défilés de mode, report des collections et interruption des productions pour commencer à produire des masques de protection individuelle. Cette tournure inattendue des événements a inévitablement conduit le secteur de la mode, en croissance constante depuis deux décennies, à devoir repenser ses stratégies et ses actions pour l'avenir.


Parce qu'il dépend fortement du canal physique (le marché traditionnel) en tant que distributeur, le cluster portugais de la chaussure a subi une baisse écrasante des ventes, les magasins de rue et les centres commerciaux ayant fermé, rendant les ventes et le fonctionnement normal de l'entreprise impossibles. La méfiance croissante des consommateurs à l'égard de l'avenir a conduit à l'adoption d'une attitude d'achat plus réfléchie et plus préventive. En présence d'une pandémie, nous avons commencé à acheter principalement des produits de première nécessité, ce qui a fortement affecté les marques de mode et toutes les stakeholders.


Nous entendons tous dire dans les médias que les ventes en-ligne sont montées en flèche, mais pas nécessairement pour le secteur de la mode de la chaussure. Après tout, qui a acheté des chaussures pour être enfermé à l'intérieur?






Dans de nombreux cas, le confinement a servi à amener les gens à passer plus de temps ensemble et à réfléchir à ce qui est vraiment important dans leur vie. La pause du rythme trépidant de la vie nous a également fait repenser le rythme effréné des achats que nous faisons sans réfléchir, et la qualité des produits que nous consommons. Est-il si judicieux d'acheter la veste dans un magasin de mode rapide (super bon marché et à faible coût de main-d'œuvre)? Ou aller au magasin de rue où je peux trouver la production nationale et de l'Union Européenne, de qualité et qui soutient l'économie locale? On parle de mode, mais cette mentalité est extensible à tous les domaines.


La covid-19 a obligé les gens du monde entier à revoir leurs valeurs, leurs habitudes de vie et de consommation, ce qui leur a fait regarder le monde de la mode d'un œil nouveau, plus critique à l'égard des tendances et des attitudes des marques.



Mais si les personnes qui achètent des marques ont changé, on s'attend à ce que les marques suivent cette évolution de leurs consommateurs. Mais alors, quel est l'avenir de la mode? Comment les marques vont-elles réagir à la post-pandémie? Quels changements peut-on attendre?


En ce qui concerne la mode, on s'attend à ce que les achats d'impulsion diminuent fortement, que la demande de marques internationales sans valeur sociale apparente et le plaisir d'acheter lui-même soient reconsidérés par les consommateurs, et que certaines tendances de la consommation commencent déjà à être remarquées.


Les préoccupations environnementales croissantes et la prise de conscience sociale qui se sont développées au cours de la dernière décennie vont augmenter de manière exponentielle et les consommateurs seront de plus en plus attentifs à l'altruisme des marques dans leur contribution à la préservation de la planète. Plus que la mode, les marques de mode devront jouer un rôle actif dans la construction d'un monde meilleur et plus durable. Parce que les produits parleront désormais plus que la mode et les tendances, pour être une véritable manifestation des mentalités et des modes de vie.






Les marques qui jusqu'alors lançaient quatre collections annuelles ou plus devront nécessairement ralentir et abandonner la mode rapide. Il ne sera pas logique de continuer à faire plus de deux collections par an, juste pour répondre au rythme effréné des tendances rapides. De nouveaux soins seront nécessaires tout au long de la chaîne de développement et de production des collections, et un assortiment plus restreint et de meilleure qualité de matériaux sera attendu pour que chaque modèle devienne plus durable.


Les marques qui ne font pas évoluer leurs chaînes de production en fonction des nouvelles valeurs sociales et environnementales ne feront que vendre des vêtements, des chaussures ou des accessoires dénués de sens, et les consommateurs s'en rendront bientôt compte. Et d'ici là, il sera très difficile de les convaincre du contraire. La mode devra être transparente et cohérente avec son nouveau message, c'est-à-dire adopter des politiques sociales et écologiques correctes et les mettre en œuvre dans leur intégralité. Les gens chercheront davantage ce qui est fait au sein de l'Union européenne, car ils comprendront que ce n'est qu'à ce moment-là qu'ils pourront jouer un rôle actif dans la reprise économique. Mais cela prend du temps. Il sera nécessaire de sensibiliser et de promouvoir le Made in EU auprès des entités gouvernementales et des clusters de la mode et de la chaussure.


La mode suivra de plus en plus la voie de la décontraction et du confort, en complément de l'agitation de la vie quotidienne. Nous devons tous comprendre que la mode n'est pas seulement une vanité. La mode, même si c'est le cas, transcende l'ostentation. La mode est responsable de l'expression créative et de l'identité de nombreux professionnels et consommateurs qui s'identifient à leurs créations. C'est un manifeste de liberté essentiel pour l'humanité.






Elle est également chargée de subvenir aux besoins de milliers de familles dans l'Union Européenne qui, autrement, n'ont pas de moyens de subsistance. Il ne s'agit pas seulement de producteurs, de distributeurs et de commerçants d'usine, mais aussi de professionnels de la communication, de magazines, d'éditeurs, de personnes qui travaillent et dépendent de l'organisation d'événements, de photographes, de maquilleurs... Le secteur de la mode est celui qui emploie le plus de femmes dans le monde, environ 10 millions de personnes en dépendent.



Les marques de l'Union Européenne sont-elles prêtes pour cette nouvelle phase, qui est certainement là pour durer?


Chez MLV, nous voulons le croire, et nous voulons aussi jouer un rôle actif dans la durabilité, dans la lutte contre les déchets et dans la stimulation de la conscience sociale et environnementale. Nous voulons également participer à la révolution de la culture de consommation, où les produits de qualité accrue qui encouragent l'économie locale sont le nouveau succès de la mode.





Les clients de MLV qui ont acheté des produits sur la boutique en-ligne de MLV Shoes cet été ont prouvé notre cause. Avec le surplus de matériel provenant du développement des collections précédentes, des masques et des petits sachets ont été créés où ils peuvent conserver leurs masques ou d'autres objets.


Un petit geste, on le sait, mais de petits pas sont faits pour de longues marches.
Chez MLV, nous sommes sur la bonne voie, nous comptons sur vous!


Laissez votre commentaire sur cet article

Le formulaire a été envoyé avec succès.
Champ obligatoire.
Champ email non valide
Champ avec limite de caractères maximum
Ce champ ne correspond pas au précédent
Champ avec limite de caractères minimale
Une erreur de soumission s'est produite, veuillez consulter le formulaire.

* Champs obligatoires.

Vient d'ajouter

Commander
{{lastProduct.title}}

Sous-total: {{total_price.value}}

Loading

S'il vous plaît sélectionner une taille
Veuillez choisir une couleur
Veuillez sélectionner le matériel
Produit(s) ajouté au panier
{{product.featured_image.alt}}

{{product.list_title}}

de:

{{product.previous_price.value}}

{{product.price_min.value}}{{product.price.value}}